Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

paris

  • France - 1ères Rencontres nationales de l'archéologie préventive - 21 & 22 novembre 2012

    Colloque organisé par le ministère de la Culture et de la Communication à la Bibliothèque nationale de France - Paris

    De nombreux acteurs, notamment des parlementaires, ont insisté sur la nécessaire mise en place d’un dialogue institutionnel entre les professionnels de l’archéologie préventive, qui ne se limiterait pas à des présentations au sein de la communauté scientifique, mais qui consisterait au contraire en un échange plus général organisé à partir des découvertes archéologiques issues d’opérations d’archéologie préventive et de leur apport à la connaissance et à la recherche. Ces premières rencontres de l’archéologie préventive traduisent dans les faits cette attente partagée. Cette première édition abordera ainsi les résultats obtenus par tous les opérateurs - Inrap, collectivités territoriales et opérateurs privés   à destination de l’ensemble des acteurs du secteur : chercheurs, élus, aménageurs publics et privés (Consulter le programme sur Archeologia.be)

  • 7e festival européen Latin Grec les 17, 18 et 19 mars 2011 à Paris

    Organisé avec le printemps des poètes, le 7e festival européen Latin Grec aura lieu les 17, 18 et 19 mars 2011 à Paris.

    Thème: « Nourritures antiques, échos modernes »

    Avec théâtre et chant, récital piano et conférences insolites, jeux et multimédia

    agenda_2011_01_Festival-latin-grec.jpg

    Comme eût dit Magritte "Ceci n'est pas vraiment du latin et du grec", c'est le FESTIVAL DU PATRIMOINE ET  DE L’HERITAGE HUMANISTES DANS LE MONDE.
    Il s'agit en effet de préciser ce qui fait de l'Europe, ce petit morceau au bout de l'Asie comme le disait Emmanuel Berl, un continent à lui seul.

    Ou pourquoi le Festival s’adresse à tous –hellénistes et latinistes, mais aussi professeurs de français et de langues (italien, espagnol, portugais, grec moderne, mais aussi anglais ou allemand), philosophes, historiens ou géographes, économistes, classes européennes, étudiants en sciences politiques, futurs directeurs de sociétés, informaticiens, scientifiques de tout poil – ceux qui ont désormais la responsabilité d’aménager notre monde du grand chambardement, le Cosmos cher aux Anciens, pour qu’il reste  « à la mesure de l’homme ». 

    Pourquoi cette obsession de la démocratie, du dialogue - lié au théâtre et à la représentation -, ce besoin de philosophie que n'ont pas d'autres civilisations ? Pourquoi l'Europe est-elle mère des sciences et surtout des techniques ? Pourquoi ces notions si spécifiques d'utopie, de conquête de la nature (y compris pour l'écologie), de pédagogie, de libération des femmes, voire de laïcité ou sécularisation ?

     

    Plus d'infos sur Archeologia.be

  • Du commerce et des Hommes à l'Âge du Fer : Golasecca

    Archeologia.be s'associe avec la Réunion des Musées nationaux et vous propose l’exposition « Golasecca » du 27 novembre 2009 au 26 avril 2010 au Musée d’Archéologie nationale de St-Germain en Laye

    DSCF0993.JPG


    Au premier âge du Fer les acteurs des échanges avec les Celtes sont traditionnellement les Étrusques et les Grecs. Pourtant, des communautés périphériques se révèlent des intermédiaires non négligeables dans ce trafic entre l’Europe tempérée et la Méditerranée notamment, la « culture de Golasecca ». L’exposition s’attache à montrer les spécificités de cette culture au sein des communautés de l’arc alpin.

    On doit à l’intérêt, au savoir et à la passion d’un jeune abbé, la fouille, la conservation, ainsi que la documentation minutieuse de nombreuses tombes et de découvertes dans la commune de Golasecca depuis la fin du XVIIIe siècle. Plusieurs éléments soulignent la place spécifique de la culture de Golasecca dans le processus de formation de la culture du Hallstatt occidental.

    Parmi les objets réunis pour l’exposition, se trouvent le mobilier funéraire en provenance de plusieurs tombes comme le couvercle de situle de Grandate, le mobilier de la sépulture de la « route de Dun », le mobilier du dépôt d’Arbedo, des objets conservés au musée d’Archéologie nationale, dont celui de la tombe n°4 de Monsorino, ainsi que les relevés, dessins et aquarelles.

    DSCF1017.JPGPlus d'infos dans notre Agenda archéologique sur Archeologia.be


    Plus d’informations :

    Site officiel du Musée d'Archéologie nationale de St-Germain en Laye
    Musée d’Archéologie nationale, Château de Saint-Germain-en-Laye
    Place Charles de Gaulle
    78105 Saint-Germain-en-Laye cedex