Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Kinéon - 9ème Festival international du Film archéologique de Bruxelles (les 4, 5 et 6 novembre 2011)

    IXe Festival International du Film Archéologique de Bruxelles

     

    4-6 novembre 2011

     

    Grand Auditorium des musées royaux d’Art et d’Histoire

     


    Le grand public se passionne et s'enflamme à l'annonce de chaque découverte. Les exemples sont légions, il suffit d'évoquer la tombe de Toutankhamon, la Grotte Chauvet ou la mise au jour de l'australopithèque Lucy pour faire rêver tout un chacun. Mais la majorité des fouilles et recherches restent connues des seuls scientifiques. Certains, soucieux de partager et vulgariser leurs découvertes, réalisent ou font réaliser des films. L'occasion était trop belle pour créer un festival international du film archéologique à Bruxelles, capitale de l'Europe. Dès la première édition le succès était au rendez-vous… et celui-ci ne se dément pas. Voici déjà, en effet, la IXe édition du festival international du film archéologique de Bruxelles.

    Le festival propose aux spectateurs de voyager et de découvrir des civilisations et des vestiges à travers le monde entier, sans pour autant oublier des civilisations plus proches de nous comme les Celtes ou les Romains. L’accent sera mis cette année sur la sauvegarde des monuments et sur les fouilles en Belgique et une soirée sera spécialement consacrée à l’Egypte (Lire la suite sur Archeologia.be



  • Conférence du préhistorien Jean Clottes mardi 4 octobre 2011 à 18h30 - ULB

    Conférence exceptionnelle de Jean Clottes

    Le mardi 4 octobre 2011 à 18h30, M. Jean Clottes donnera à l’ULB une conférence exceptionnelle, « Un art très ancien. La grotte Chauvet ».

    Découverte en 1994 sur la commune de Vallon-Pont-d’Arc en Ardèche, la grotte Chauvet est l’un des témoins les plus exceptionnels de l’art des grottes ornées du Paléolithique supérieur. Réalisées il y a quelque 35 000 ans, les peintures et les gravures de la grotte ont profondément transformé nos conceptions sur  l’évolution de cet art pariétal parmi les plus anciens de l’Humanité.

    M. Jean Clottes compte parmi les plus grands spécialistes de l’art du Paléolithique. Président de l’International Federation of Rock Art Organizations (IFRAO) et Président d’honneur de la Société Préhistorique Française, il est responsable de l’étude scientifique de la grotte Chauvet.

    La conférence sera introduite par M. Marc Groenen, Professeur d’archéologie préhistorique à l’ULB et membre de la Commission scientifique de la grotte Chauvet.

    À l’issue de la conférence, l’auteur dédicacera ses ouvrages, parmi lesquels La grotte Chauvet. L’art des origines, La Préhistoire expliquée à mes petits-enfants, ou encore Les chamanes de la Préhistoire (avec David Lewis-Williams).

    Campus du Solbosch, auditoire H.2215. Entrée libre, à partir de 18h.

    Organisation : CReA-Patrimoine et Alliance Française Bruxelles-Europe, Centre européen de langue française.

     

    Source : http://crea.ulb.ac.be/Actualites.html

  • Rencontre avec Guy CONDE-REIS, commissaire de l'exposition "Victor Horta - Hôtel Aubecq"

    L’Hôtel Aubecq, petit « Palais » urbain

    Fils d’un entrepreneur qui fit fortune dans l’émaillerie, Aubecq souhaitait s’offrir un hôtel de maître digne de ce nom. Vu la réputation de l’architecte, un projet fut naturellement proposé à Victor Horta. Au terme des discussions, les parties s’accordèrent et Victor Horta se plia aux exigences d’Aubecq. 

    Mais... Au cours d’une réception qui se voulait avant tout festive, Victor Horta fit part qu’il était loin de partager la bonne humeur de son hôte. L’histoire retient qu’ offusqué, Aubecq lui demanda  « Qu’auriez-vous fait à ma place ? »… et Victor Horta de lui soumettre « son » projet, celui d’un petit « Palais » urbain. L’enthousiasme s’empara bien vite des deux compères et 4 longues années furent nécessaires… alors même que le contrat initial n’en prévoyait qu’une seule. L’emplacement choisi n’était pas non plus anodin puisqu’il s’agissait du dernier îlot de l’Avenue Louise nez-à-nez avec le Bois de la Cambre ; quartier le plus prisé de la longue Avenue. Nous sommes en 1900 (Lire la suite sur Archeologia.be)